Fiche de race du Bull Terrier - Chien taille moyenne


Vous aimez le Bull Terrier ? Vous avez craqué pour lui mais avez-vous réfléchi aux besoins fondamentaux de cette race. N'accueillez pas chez vous un chien sous prétexte que vous le trouvez beau. Pensez d'abord à pouvoir lui apporter ce dont il a besoin.   

Dans le cas contraire, sachez renoncer à la race choisie. Une autre race correspond peut-être mieux à votre mode de vie.

 

Fiche de race présentée par Sigolène, Eleveuse dans le Tarn- et-Garonne

 

Standard | Photos Bull Terrier | Mini Bull Terrier

 

photo mâle bull terrier
©Bladebull Bandana Mâle

 

" C’est dans la campagne du Tarn-et-Garonne en Midi-Pyrénées que nous nous sommes installés. Notre première Bull Terrier Ushuaia Adventurer nous a rejoint en 2003 après plusieurs années d’attente pour trouver notre bull idéal. Ses bons résultats en Exposition ainsi que son caractère exceptionnel nous ont donnés envie de créer un petit Elevage Familial. Depuis, un joli petit mâle du nom de Bladebull Bandana dit « bat » nous a rejoint en 2007. Notre affixe « By Quakers Family » est né début 2007 mais notre première portée a été produite en février 2006. Nous essayons de produire des chiens dans le style de Bull que nous aimons et sélectionnons aussi les reproducteurs d’un point de vue santé et caractère. Mais le plus important c’est que nos chiots soient biens dans leurs pattes et sociables dans toutes les situations ! Nous avons peu de chiens et de portées car nous souhaitons garder tous nos chiens avec nous dans la maison ou le jardin familial "
Sigolène

 

>> Coordonnées :

Quakers Family
Mme Antal sigolène 82700 Montech
Numéro d'Eleveur : 821065
Numéro d'Affixe : 69317
Tél : 05 63 68 04 52 ou 06 21 10 17 11
E-mail : sigobullandcie@orange.fr
Site Internet : Quakers Family

 

 

photo femelle bull terrier
©Ushuaia Adventurer
Femelle de 4 ans

Origine du Bull Terrier

 

Originaire de Grande Bretagne c’est vers la fin du 18e siècle que les amateurs de combats de chiens décidèrent de croiser des Terriers et des Bull-Dogs.

Grâce à ce mariage le gladiateur blanc était né !

A cette époque les Bulls and Terrier n’étaient pas du tout civilisés et même craints et hais par les amateurs de chiens de race.

C’est en 1862 que Mr James Hinks sélectionna la première lignée de Bull Terrier blanche qui ressemble le plus à nos Bulls d’aujourd’hui.

Edward Ted  qui décida d’améliorer les Bulls de couleur en croisant les Bulls blancs avec des Bulls and Terrier (qui sont maintenant nos Staffordshire Bulls Terriers) pour créer nos Bulls de couleur actuels.


Il existe 3 types de Bulls Terriers :


- Le type Terrier :  plus petit, trapu et agile

- Le type Bull : grosse ossature, poitrail éclaté tirant plus vers le Bull-Dog

- Le type Dalmatien : plus haut et plus élégant

 

Le but étant de réussir à allier ces trois types pour avoir « le Bull idéal »

 


© Quakers family

 

 

 

 

 

chiots bulls terriers
Bébés ©Quakers family

Caractère du Bull Terrier

 

Aujourd’hui nous sommes très loin du caractère combatif et sanguinaire des premiers Bulls.


Il se révèle être un merveilleux  chien de compagnie et d’Exposition.


Ils est très affectueux et « pot de colle » envers les membres de sa famille, mais peu garder un peu de distance envers les étrangers sans aucune agressivité pour autant.


Il est d’un tempérament équilibré mais reste cependant très têtu ! ce petit défaut est vite oublié par ses attitudes clownesques et sa joie de vivre.


C’est un chien facile à vivre, sportif comme pantouflard et qui accepte tous les animaux si il y a été habitué petit.

 

Les mâles peuvent cependant être dominants entre eux comme dans beaucoup de races.

 

© Quakers family

 

 

 

 

bébé bull
Chiot ©Quakers family

Santé du Bull Terrier

 

Points à prendre particulièrement en compte :

 

1 - La surdité

La surdité est un défaut héréditaire elle peut être bilatérale ou unilatérale. Heureusement les Eleveurs essayent de sélectionner des lignées exemptes de surdité.

 

2 - Les problèmes de peau

Ils sont encore assez courants surtout chez les chiens blancs et peuvent être assez pénibles a vivre pour le chien et son maître dans la vie de tout les jours. Ils peuvent aller de l’allergie aux puces, tiques… à la pyodermite et démodécie.

 

Un chien atteint de maladie de peau ne devrait pas reproduire.

 

3 - Les problèmes cardiaques

Ils lui viennent de son ancêtre le Bull Dog, allant d’un petit souffle au cœur a des malformations beaucoup plus graves.
Les trois infections les plus courantes sont :

- Le souffle au cœur

- La sténose sous aortique

- La dysplasie de la valve mitrale

Il va de soi que tout chien ayant des problèmes cardiaques devrait être retiré de la reproduction et encore mieux, être décelé avant une éventuelle portée ou saillie. 

 

4 - Les problèmes rénaux

Encore mal connus ils sont souvent très graves comme par exemple la néphropathie familiale et dans la plupart du temps écourtent considérablement l’espérance de vie du chien.

Les Eleveurs consciencieux font au moins une fois par an un contrôle des urines pour voir le rapport protéine /créatinines et font passer une échographie doppler des reins a leurs reproducteurs.

 

5 - Les problèmes articulaires

- La dysplasie de la hanche. Même si elle n’épargne pas les Bulls elle reste quand même assez rare.

- La luxation de la rotule. Elle est assez courante mais facilement détectable par simple palpation.

 

Pour résumer

C'est est un chien assez rustique et rarement malade. Les maladies citées  ci-dessus arrivent encore malheureusement mais avec une bonne sélection et des reproducteurs sains et testés, les chances d’avoir un Bull sain sont quand même optimums.

 

© Quakers family

 

 

 

 

Haut de page haut de page