Fiche de race de l'Eurasier - Chien taille moyenne


Vous aimez l'Eurasier ? Vous avez craqué pour lui mais avez-vous réfléchi aux besoins fondamentaux de cette race. N'accueillez pas chez vous un chien sous prétexte que vous le trouvez beau. Pensez d'abord à pouvoir lui apporter ce dont il a besoin.   

Dans le cas contraire, sachez renoncer à la race choisie. Une autre race correspond peut-être mieux à votre mode de vie.

 

Fiche de race présentée par Johanne Parent Eleveuse au Canada

 

Standard | Photos Eurasier


Photo eurasier
Kindhearted-Jacob-of-Eurasia
©Eurasia Reg'd

 


" Je suis propriétaire d'Eurasiers depuis 1991, éducateur canin depuis 1987 et spécialiste en comportement canin depuis 1995. J'ai débuté l'élevage d'Eurasier en 1999 sous l'affixe Eurasia. Les chiots sont élevés et éduqués en milieu familial et de façon holistique. " Johanne Parent

 

 

Plus de détails :

 

Eurasia
Elevage Canadien d'Eurasiers
Site Internet : http://www.eurasier-lapphund.com/fr

 

 

 

 

 

 

 

 

lignée eurasier
Blossoming-Tulip-of-Eurasia
©Eurasia Reg'd

L'origine de l'Eurasier

 

L'Eurasier fut créé et sélectionné en Allemagne dans les années '60 afin de créer un chien de taille moyenne, au look attrayant et au caractère calme faisant de lui un parfait compagnon canin.

 

La race fut reconnue par la Fédération Cynologique Internationale en 1973 et par le Club Canin Canadien en 1995.

 

© Eurasia

 

 

 

 

 

 

femelle eurasier
Nina des Fontaines Romaines
©http://www.chien-education-elevage.com

Caractère de l'Eurasier

 

Pour qu'il ait effectivement bon caractère, le chiot doit d'abord provenir d'un élevage de qualité et être éduqué par des propriétaires conscients de leur rôle dans le développement psychologique de leur chiot.

 

Un Eurasier ne fera pas forcément un excellent chien de famille.

 

Tout dépend de l'élevage et de son éducation.

 

Avant tout, l'éleveur doit sélectionner les bons reproducteurs.

 

Une femelle un tant soit peu peureuse, craintive ou anxieuse aura une forte influence sur le mental de ses chiots.

 

La chienne doit donc obligatoirement être confiante, stable et sociale pour produire des chiots au caractère amical et calme qui feront la joie de familles recherchant un compagnon en qui on peut avoir confiance.

 

Le chiot doit ensuite être manipulé tous les jours par l'éleveur et par d'autres personnes, spécialement des enfants.

 

Il doit avoir l'occasion de voir du pays... car son pouvoir d'adaptation sans créer d'anxiété est directement relié aux différents environnements visités entre l'âge de 3 et 8 semaines... donc bien avant que la nouvelle famille prenne possession du chiot !

 

Il est donc de la responsabilité même de l'éleveur de bien socialiser ses chiots.

 

Avant cet âge critique de 8 semaines, le chiot doit non seulement avoir la chance de visiter différents environnements, mais il doit aussi rencontrer des gens (âge et sexe différent), des enfants, d'autres chiens, des chats, etc...

 

Ces rencontres ne doivent pas se faire uniquement chez l'éleveur mais également dans différents environnements.

 

Même si un chiot est sociable chez lui (chez l'éleveur), en est-il autrement dans un lieu inconnu ?

 

Tout ceci doit se faire par l'éleveur. Il est donc important pour le futur propriétaire de bien choisir l'éleveur de qui il achètera son chiot. Le choix de l'élevage est primordial.

 

Un chiot mal socialisé avant l'âge critique de 8 semaines, pourra dans de nombreux cas, développer ce que les anglophones nomment le fear biting, c'est-à-dire de la morsure par peur.

 

La plupart des gens confondent cette peur avec de la dominance puisque le chien se sert de la morsure pour "prendre le contrôle". Il a peur de la main qui se pose sur le collier... donc il mord.

 

Il y a malheureusement beaucoup trop d'Eurasiers qui ont ce comportement à l'âge adulte. Faute directe de l'éleveur par manque de socialisation.

 

Même si on dit que l'Eurasier est réservé envers les étrangers cela ne veut absolument pas dire qu'il ait peur des inconnus.

 

Si l'Eurasier en face de vous porte la queue basse, les oreilles basses : posture de soumission... IL A PEUR.


Un Eurasier, en présence de son propriétaire, doit démontrer une attitude calme et amicale. Si la femelle Eurasier devant vous se montre méfiante ou peureuse, allez ailleurs et cherchez un autre élevage dont les chiens seront plus amicaux.


Vous avez trouvé l'élevage parfait ?

Maintenant vos devoirs ne sont pas encore terminés !

 

Vous devez continuer ce travail de socialisation pendant quelques mois encore afin de ne pas perdre les acquis.

 

Sachez qu'entre 8 et 10 semaines, ainsi qu'entre 5 et 8 mois, il existe chez le chien au développement normal... une période de peur et d'aversion.

 

Ce qui n'aura pas été fait correctement avant 8 semaines + ce qui aura été bâclé pendant ces périodes sensibles aura un impact direct sur le caractère du chien adulte (14 à 24 mois) car c'est à ce moment que les problèmes de comportement, tel que la morsure, feront surface.

 

Dans tous les cas il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

 

Achetez un chiot chez un éleveur sérieux ayant pour but premier de produire des chiots bien dans leur tête et de promouvoir une socialisation optimale des chiots. Voilà le secret d'un bon compagnon canin.

 

Auteur : Johanne Parent
Éducateur canin depuis 1987
Spécialiste en comportement canin depuis 1995
Éleveur d’Eurasier depuis 1999
http://www.eurasier-lapphund.com/fr


© Eurasia

 

 

 

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Kidmut-Dazmo-of-Eurasia
©Eurasia Reg'd


Santé de l'Eurasier

 

Comme presque toutes les races canines, l'Eurasier peut souffrir de dysplasie coxo-fémorale.

 

Certains sujets de quelques lignées sont aussi affectés par de la dysplasie du coude (rare) ou de la luxation patellaire (plus commun).

 

Il est donc fortement recommandé de choisir un élevage qui effectue des tests de dépistage pour ces problèmes d'ossature.

 

Ces examen doivent se faire à l'âge minimal de 12 mois.

 

L'Eurasier peut aussi souffrir de problèmes oculaires tel que la dystrophie de cornée. Il est donc important que l'éleveur fasse examiné ses chiens entre l'âge de 12 et 24 mois avant de les utiliser pour reproduction.

 

Un examen oculaire complet est recommandé tous les 2 ans pour s'assurer que les reproducteurs demeurent sains. Cet examen est offert uniquement par un vétérinaire ophtalmologiste.

 

© Eurasia

 

Haut de page haut de page