Protéger son chien de la leishmaniose

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien

 

>> Vous êtes ici : Les maladies >> La leishmaniose

 

La piroplasmose | La leishmaniose | Les maladies cardiaques et vasculaires | Les maladies de l'appareil respiratoire | Les maladies du sang | Les maladies de l'appareil urinaire | Les maladies de l'appareil génital | Les maladies du système nerveux | Les maladies de l'oreille | Les maladies de l'oeil | Les maladies de l'appareil locomoteur | Les maladies de la peau | Les maladies du système endocrinien | Les maladies de l'appareil digestif | Les zoonoses | Le cancer

 

attention Les renseignements fournis dans ces rubriques ne peuvent en aucun se substituer à une consultation Vétérinaire. En cas de moindre doute sur l’état de santé de votre chien, vous devez consulter dans les plus brefs délais.



 

 

 

Un article publié le 8 avril 2008 sur Nice rendez-vous a alerté sur la leishmaniose  une maladie ré-émergente qui progresse chaque année en France et un peu partout en Europe en raison du réchauffement climatique.

 

En région Provence Alpes Côte d’Azur, environ 600 000 chiens seraient menacés par cette maladie parasitaire grave souvent fatale pour le chien et transmissible à l’homme. Elle se transmet par la piqûre d’un petit moustique, le phlébotome, très répandu dans notre territoire, il apparaît dès que le climat s’adoucit, commence à sévir avec les premiers beaux jours et disparaît aux premiers froids.

 

Comment le chien attrape t-il la leishmaniose ?

Quand un moustique infecté pique un chien, il dépose ses parasites à la surface de la peau. Une petite lésion appelée chancre apparaît alors, le plus souvent sur une oreille ou sur le museau. Le parasite envahit ensuite les cellules du chien, se dissémine dans les organes internes et commence à altérer le système immunitaire.

 

Quels sont les signes de la maladies ?

Les signes de la maladie ne peuvent apparaître que des années plus tard et sont variables d'un sujet à l'autre : les chiens malades perdent leur poils (en particulier autour des yeux), maigrissent et peuvent présenter des lésions de la peau et des griffes.

 

 

 

 

 

Ce sont ensuite les organes internes qui sont atteints : anémie, fatigue, atteinte des articulations, des yeux et des reins.

 

Pour y remédier des campagnes de prévention et de sont organisées chaque année en région PACA.

 

Un spécialiste est présent pour informer les visiteurs des risques de la maladie et leur présenter la solution de prévention : le collier Scalibor, collier à base de deltaméthrine qui permet également une protection contre les tiques. Un espace d’information et d’accueil a été mis à la disposition des propriétaires de chiens. 

 

Si vous êtes résident de régions à risque, parlez avec votre Vétérinaire des dispositions à prendre afin de protéger votre chien.

 

Une prévention possible ?

Oui, comme pour les tiques il existe un collier très efficace : le collier Scalibor, collier à base de deltaméthrine.

 

Lire l'article complet sur Nice Rendez-vous


© Entre Chien et Nous


 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien


 


 

 

 

 

 

Haut de page haut de page