Les maladies du chien transmises à l'homme : les zoonoses

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien

 

>> Vous êtes ici : Les maladies >> Les zoonoses

 

La piroplasmose | La leishmaniose | Les maladies cardiaques et vasculaires | Les maladies de l'appareil respiratoire | Les maladies du sang | Les maladies de l'appareil urinaire | Les maladies de l'appareil génital | Les maladies du système nerveux | Les maladies de l'oreille | Les maladies de l'oeil | Les maladies de l'appareil locomoteur | Les maladies de la peau | Les maladies du système endocrinien | Les maladies de l'appareil digestif | Les zoonoses | Le cancer

 

attention Les renseignements fournis dans ces rubriques ne peuvent en aucun se substituer à une consultation Vétérinaire. En cas de moindre doute sur l’état de santé de votre chien, vous devez consulter dans les plus brefs délais.



 

 

Côtoyer le chien représente un risque sanitaire qui, bien que minime, ne peut être nié.

 

Les agents pathogènes transmis par le chien à l’homme sont à l’origine de maladies appelées zoonoses.

 

La prévention de ces infections parfois gravissimes est une préoccupation légitime pour que notre cohabitation avec le chien demeure une belle histoire.

 

De quoi s’agit-il ?

 

Les zoonoses sont des maladies et infections qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés à l’homme et vice versa.

 

L’apparition de la  maladie chez l’animal peut alors révéler un cas humain non soupçonné.

 

Le mode de transmission

 

Il est en général direct : morsure, léchage, griffure et même simple contact.

 

Il peut aussi est indirect, le chien souillant le milieu par des excréments ou transmettant l’agent infectieux à un vecteur arthropode (tique, moustique…) qui le véhicule ensuite à l’homme.


Le chien peut également rester porteur sain de l’agent infectieux.

 

La morsure constitue un risque important de diffusion comme pour la rage dont 30 000 à 50 000 personnes meurent par an dans le monde.
La rage autochtone n’existe plus en France, les cas humains cités ci-dessus étant localisés à l’étranger.


Cependant, des importations illégales et clandestines d’animaux domestiques enragés sont régulièrement constatées.

 

 

 

 

Zoonose et réglementation

 

Les zoonoses majeures (tuberculose, rage pour l’espèce canine) sont inscrites dans la liste des maladies réputées contagieuses dont la déclaration est obligatoire.

 

Les zoonoses obligatoires à déclarer sont :

 

  • La rage
  • La tuberculose
  • La leptospirose
  • La dermatophytie (milieu agricole)

Une circulation Ministérielle recommande l’euthanasie des chiens et chats tuberculeux.

 

Les principales zoonoses transmises par le chien

 

Types d’agent : bactéries

 

  • La pasteurellose. Transmise par la salive (morsure).
    Symptômes chez le chien : porteur sain
    Symptômes chez l’homme : suppuration de la plaie, signes localisés possibles (douleur articulaire ou tendineuse).

  • La brucellose. Transmise par les sécrétions génitales, avortons, placenta.
    Symptômes chez le chien :  avortements, troubles ostéo-articulaires, oculaires.
  • Symptômes chez l’homme : maladie générale, « fièvre de Malte ».

  • La campylobactériose : Transmises par les selles.
  • Symptômes chez le chien : porteur sain ou diarrhée banale.
    Symptômes chez l’homme : diarrhée dysentérique avec fièvre, sanguinolente, vomissements, douleurs abdominales.

  • La leptospirose. Transmise par les urines.
    Symptômes chez le chien :  insuffisance rénale ou hépatique; syndrome hémorragique.
  • Symptômes chez l’homme : fièvre, ictère, insuffisance rénale, syndrome hémorragique.

  • La tuberculose. Transmises par les aérosols, sécrétions diverses, lésions cutanées.
    Symptômes chez le chien : signes respiratoires, abcès froid, péritonite. 
    Symptômes chez l’homme : Expression clinique pulmonaire, formes cutanées.

 

 

Type d’agent : virus

 

  • La rage. Transmise par la salive : morsure ou léchage.
    Symptômes chez le chien : signes nerveux plus ou moins typiques (agressivité, morsure…).
    Symptômes chez l’homme : expression clinique nerveuse, la maladie est mortelle en quelques jours.

 

 

Type d’agents : parasites

 

 

  • La toxocarose.  Touche surtout les chiots. Transmise par les selles.
    Symptômes chez le chien : retard de croissance, abdomen gonflé, toux, vomissements. L’adulte est porteur sain.
    Symptômes chez l’homme : un gros foie et une grosse rate, troubles respiratoires, une fièvre capricieuse, des douleurs articulaires et musculaires, des troubles digestifs, fatigue, des troubles neurologiques.

  • L’échinococcose. Transmise par les selles.
    Symptômes chez le chien :  peu de symptômes.
    Symptômes chez l’homme : La larve se développant lentement dans le foie, elle peut être découverte des années après la contagion à l’occasion de signes tels que la fièvre, la douleur, des troubles digestifs, ou encore lors de complications. C’est une maladie très contagieuse et très grave. Il est indispensable de prendre des précautions indispensables. Dans les milieux extérieurs il est conseillé de porter des gants pour les travaux en plein air et se laver les mains après ces travaux.  Egalement  après avoir toiletté son animal de compagnie. De même d’éviter de consommer des baies sauvages pouvant être accessibles aux renards. Enfin, cuire les aliments provenant des champs, des forêts ou des jardins. 

  • Les teignes : dermato-pythies. Transmise par les poils.
    Symptômes chez le chien :  Dépilations par tâches ou diffuses.
    Symptômes chez l’homme : lésions cutanées.

  • La gale. Transmise par les poils.
    Symptômes chez le chien : forme cutanée. 
    Symptômes chez l’homme : dermatite avec démangeaisons.

  • Dirofilariose. Transmises par les selles.
    Symptômes chez le chien : manifestations cutanées.
    Symptômes chez l’homme : nodules sous-cutanés, atteinte oculaire.

  • Leishmaniose : Maladie à vecteur transmise par les moustiques.
    Symptômes chez le chien : perte de poils (en particulier autour des yeux), amaigrissement, lésions de la peau et des griffes. Ce sont ensuite les organes internes qui sont atteints : anémie, fatigue, atteinte des articulations, des yeux et des reins.

  • Symptômes chez l’homme :  elle n’atteint que principalement les personnes immunodéprimées ou les enfants, c’est une maladie très grave voire mortelle. Sous sa forme viscérale, la plus grave les symptômes sont les suivants : poussées de fièvre irrégulières, une  perte de poids importante, une augmentation du  volume de la rate et du foie, et de l'anémie. Sous sa forme cutanée apparaissent des lésions pouvant conduire à une destruction étendue et la défiguration des muqueuses du  nez, de la  bouche et de la gorge. L'apparition de plaies qui ne cicatrisent pas sur les parties exposées du  corps comme le visage, les bras ou les jambes.  Les formes cutanées de la  leishmaniose sont les plus courantes et représentent 50 à 75% de tous  les nouveaux cas. [En savoir plus sur la leishmaniose]

 

information importante Prévenir les risques de zoonose

 

Des précautions élémentaires limitent les risques de transmission des agents pathogènes du chien à l’homme.

 

Les personnes au statut immunitaire défaillant (jeunes enfants, personnes âgées, les malades, les femmes enceintes) doivent être particulièrement scrupuleuses : il convient d’éviter les contacts trop intimes; en particulier le léchage. De se laver systématiquement les mains après avoir joué ou caressé un chien et avant de passer à table.

 

Il convient également d’éviter les souillures par les excréments.

 

Le chien doit être régulièrement vermifugé et déparasité. Il doit être vacciné selon les protocoles en vigueur contre la rage et la leptospirose.

 

Concernant les risques en milieu « sauvage », il est indispensable de porter des gants pour les travaux en plein air et se laver les mains après ces travaux. Egalement après avoir toiletté son animal de compagnie.

 

De même d’éviter de consommer des baies sauvages pouvant être accessibles aux renards. Enfin, cuire les aliments provenant des champs, des forêts ou des jardins.

 

 

© Entre Chien et Nous

 

Source écrite : Le Traité Rustica du chien - Rustica Editions

 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien


 

 

 


 

 

 

 


     

 

voir les dernières photos de chiens dans la galerie Les dernières photos
de la Galerie

Clic sur les photos pour les agrandir

 

 

Haut de page haut de page