Attention danger : piroplasmose

rss Les dernières news Entre Chien et Nous - Flux rss

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien

 

>> Vous êtes ici : Les maladies >> La piroplasmose

 

La piroplasmose | La leishmaniose | Les maladies cardiaques et vasculaires | Les maladies de l'appareil respiratoire | Les maladies du sang | Les maladies de l'appareil urinaire | Les maladies de l'appareil génital | Les maladies du système nerveux | Les maladies de l'oreille | Les maladies de l'oeil | Les maladies de l'appareil locomoteur | Les maladies de la peau | Les maladies du système endocrinien | Les maladies de l'appareil digestif | Les zoonoses | Le cancer

 

attention Les renseignements fournis dans ces rubriques ne peuvent en aucun se substituer à une consultation Vétérinaire. En cas de moindre doute sur l’état de santé de votre chien, vous devez consulter dans les plus brefs délais.



 

 

La piroplasmose est une maladie mortelle provoquée  par une banale morsure de tique dont la salive est porteuse du parasite Babesia Canis.

 

C’est ce  parasite  qui est responsable de la piroplasmose. Il va rapidement coloniser les globules rouges de votre chien, entraînant une anémie et une destruction de ceux-ci. On estime que chaque année ce parasite est transmis à environ 400 000 chiens.

 

Quels sont les premiers symptômes de la piroplamose ?

 

Les premiers symptômes peuvent apparaître entre deux jours et deux mois après la morsure. Les signes les plus souvent rencontrés sont :

 

  • Fièvre élevée et soudaine
  • Abattement
  • Perte d'appétit
  • Urines foncées
  • Vomissements et diarrhées

 

Consultez sans tarder votre Vétérinaire si le chien présente ces symptômes alors que vous lui aviez enlevé une tique peu de temps auparavant.

 

 

 

Existe t-il une protection contre les tiques ?

Il existe des antiparasitaires à usage externe vendus en pharmacie ou chez votre Vétérinaire à appliquer tous les mois. Vous pouvez également opter pour un collier anti-tiques à base de deltaméthrine (Scalibor) très efficace (testé sur mes chiens) pendant 6 mois.

 

Et enfin il existe un tout nouveau vaccin qui semblerait très au point. Là aussi demandez conseil à votre Vétérinaire.

 

>> Tous les antiparasitaires sur le site de Wanimo

 

>> Tous les antiparasitaires sur le site de Zooplus

 

 

Précautions à prendre

 

Il est important au retour d'une balade de vérifier systématiquement la présence éventuelle de tique(s).

 

Examinez en profondeur le pelage du chien en insistant bien sur la zone près des oreilles là où les tiques peuvent passer inaperçues.

 

Si vous détectez la présence d'une tique, enlevez là aussitôt.

 

Pour ceci utilisez de préférence une pince spéciale afin d'être certain que la tique soit entièrement extraite.

 

En effet, avec une pince classique type à épiler, la tique ne sera pas complètement enlevée et la tête risque de rester à l'intérieur de votre chien entraînant une infection.

 

>> Voir des modèles de pinces et de crochets anti-tiques sur le site de wanimo

 

>> Voir des modèles de pinces et de crochets anti-tiques sur le site de Zooplus

 

information La vaccination contre la piroplasmose

 

La vaccination est proposée si le mode de vie de l’animal l’expose aux piqûres de tiques.

 

Il faut savoir que le vaccin semble moins efficace chez les sujets ayant déjà été atteints de la maladie.

 

En outre il vaut mieux vacciner en dehors de la période d’activité des tiques c’est-à-dire au printemps et à l’automne.

 

L’âge minimal du chien est de 5 mois et la vaccination des femelles gestantes est contre-indiquée. dans tous les cas, demandez conseil à votre Vétérinaire.

 

attention maladie de lyme Il est bon de rappeler également que la tique peut transmettre à l'homme la maladie de Lyme et que certaines régions sont plus concernées que d'autres.

 

En France, toutes les régions sont concernées exceptée la bordure méditerranéenne.

 

L’Est de la France est particulièrement touché. On recense environ 5000 à 6000 cas par an. Les activités à risque ont souvent lieu dans des zones boisées humides : les randonnées, la chasse,  le camping etc …

 

En Europe il est noté une augmentation significative des cas en Autriche, mais aussi en Slovénie.

 

© Entre Chien et Nous


 

Partager cette page sur FaceBook Twitter Viadeo MySpace! Wikio

 

 

Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites


Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien


 

    voir les dernières photos de chiens dans la galerie Les dernières photos
    de la Galerie

 

Haut de page haut de page