Entre chien et nous à l'écoute de votre chien

Votre chien est-il en bonne santé ?



Vous êtes ici : accueil › santé du chien


Santé | Alimentation | Les maladies | Les vaccins | Les parasites | Torsion d'estomac | Aliments dangereux pour le chien

attention Les renseignements fournis dans ces rubriques ne peuvent en aucun se substituer à une consultation vétérinaire. En cas de moindre doute sur l’état de santé de votre chien, vous devez consulter dans les plus brefs délais.

Savoir reconnaître un chien en bonne santé

Il est indispensable de connaître les signes de bonne santé de son chien. Ainsi, un changement de comportement saura vous alerter.

Il ne s’agit pas de tomber dans une surveillance excessive de son compagnon, mais juste de rester attentif à des signes indicateurs de son état général qui peuvent se modifier en cas de maladie.

Un chien en bonne santé sera dynamique et plein de vitalité. Son attitude enjouée et son regard vif.

Son repos est régulier de jour comme de nuit. Le temps de sommeil varie suivant les individus, mais en tant que maître vous connaissez mieux que quiconque les habitudes de votre chien.

Son appétit doit être constant. Un chien malade aura tendance à bouder sa gamelle pendant plusieurs jours d'affilée. Cependant, lors de fortes chaleurs il ne faut pas s'inquiéter d'une baisse d'appétit. À contrario, s’il se met subitement à avoir faim après sa ration et ne semble plus être rassasié il faut être vigilant : certaines maladies peuvent provoquées une faim excessive.

La consommation d’eau elle aussi doit être régulière en sachant qu’un chien nourri avec des croquettes (nourriture sèche) consommera plus d’eau qu’un chien alimenté avec de la nourriture humide. Si le chien se met à boire davantage et excessivement, il faut également s’en inquiéter.

Les urines et les selles de votre chien peuvent aussi vous renseigner sur son état de santé. Les urines doivent être émises en jet continu sans effort (en sachant que chez le mâle les mictions sont plus fréquentes et plus courtes que chez la femelle). Elles sont de teinte jaune et limpides. Des urines foncées doivent alerter.

En ce qui concerne la défécation, la fréquence varie suivant la qualité des aliments et l’activité physique. Elle est en moyenne d’une à deux défécations par jour. Les selles sont molles mais bien moulées et de teinte brune.

Le poil est brillant, la peau souple et élastique. Aucune lésion, le chien n’est pas sujet aux démangeaisons.

Sa respiration est fluide et régulière.

Trousse de secours pour chien - trousse de premiers soinsLa trousse de secours indispensable pour chiens

Quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Prostration, abattement - Causes possibles : douleur, fièvre (s’inquiéter si le chien se désintéresse de ses activités habituelles et si d’autres signes accompagnent la fatigue).

Agitation, agressivité - Causes possibles : douleur, maladie du système nerveux (particulièrement indicateur de maladie si un chien d’ordinaire très calme devient nerveux et agité. La manipulation d’une zone douloureuse peut déclencher une réaction agressive même chez le chien le plus docile).

Altération de la conscience prolongée - Causes possibles : maladie du système nerveux, intoxication, maladie métabolique comme par exemple le diabète (si le chien ne réagit à aucune stimulation douloureuse comme par exemple le pincement de peau, il peut être dans le coma. En cas d’état dépressif, il réagira aux bruits forts et pincements, puis se rendormira).

Syncope - Causes possibles : privation temporaire d’oxygène (troubles circulatoires. Le chien chute car son tonus musculaire est aboli. Il doit récupérer très rapidement).

Crise convulsive - Causes possibles : maladie du système nerveux, intoxication (généralement de courte durée, quelques minutes. Elle peut se répéter quelques jours ou quelques semaines plus tard. Il arrive que l’animal urine sous lui ou salive abondamment. Consulter d’urgence si les crises se succèdent).

 

Difficultés dans les déplacements

Boiterie - Causes possibles : lésions osseuses, nerveuses, musculaires ou cutanées (le premier réflexe est d 'examiner le membre atteint au niveau des coussinets et vérifier l'absence d'un corps étranger ou d'un coupure importante).

Pertes d'équilibre - Causes possibles : maladie du système nerveux (observer l'attitude du chien : tête penchée, corps sur le côté).

Paralysie - Causes possibles : maladie du système nerveux, maladie musculaire (si les quatre membres sont paralysés, le chien ne pourra plus se déplacer, en cas de paralysie d'un ou deux membres le déplacement sera possible sans solliciter le ou les membres atteints).

Changements dans les habitudes alimentaires

Appétit diminué - Causes possibles : toute maladie ou lésion de la cavité buccale (le chien se montre incapable de manger alors que son appétit semble intact, il s'intéresse à sa nourriture, la flaire, en consomme un peu puis s'arrête. Ces signes sont révélateurs d'une maladie de la bouche. Une odeur désagréable de la cavité buccale peut être alors perceptible.

Appétit augmenté - Causes possibles : maladie endocrinienne (ex : le diabète), troubles digestifs chroniques, certains médicaments (faire attention si le chien maigrit).

Changements dans la consommation d'eau

Consommation d'eau augmentée - Causes possibles : maladie du rein ou du foie, infection utérine, diverses maladies métaboliques ou endocriniennes (la quantité d'eau consommée peut augmenter de façon normale lorsqu'il fait chaud, après un exercice, lorsque le chien est soumis à un stress. Surveillez lorsque la consommation augmente en dehors de ces cas particuliers).

État corporel

Amaigrissement - Causes possibles : maladies digestives, cancer, fièvre (l'amaigrissement accompagne logiquement les pertes d'appétit).

Prise de poids - Causes possibles : maladie endocrinienne, maladie cardiaque, maladie du foie, cancer, gestation (les origines possibles d'une prise de poids excessive sont multiples à commencer par une ration alimentaire inadaptée à la taille du chien. Si cette première hypothèse est à écarter, s'inquiéter de toute prise de poids).

Troubles digestifs

Vomissements - Causes possibles : maladie de l'estomac, intoxication, maladie générale : hépatique, rénale, intoxication, etc... (un vomissement isolé ne doit pas inquiéter. Par contre des vomissements fréquents, prolongés ou accompagnés de d'autres signes tels que fièvre, abattement, amaigrissement doivent alerter).

Diarrhée - Causes possibles : maladie des intestins, intoxication, maladie générale : hépatique, rénale, intoxication, etc... (la diarrhée anodine doit normalement passer au bout de 24 heures avec une diète totale. Si elle s'installe il faut alors consulter : il peut s'agir d'un corps étranger intestinal, d'une maladie du rein ou du foie).

Constipation - Causes possibles : problème mécanique : obstacle ou selles dures, maladie neurologique ou musculaire (la fréquence des défécations est très variable d'un individu à l'autre. Cependant la moyenne normale est de une à deux défécations par jour. Inquiétez-vous si vous constatez un changement dans les habitudes de votre chien, s'il en paraît très affecté, si les selles deviennent hémorragiques. Une constipation prolongée n'est jamais anodine).

Anomalies urinaires

Mictions laborieuses ou douloureuses - Causes possibles : maladies urinaires : vessie, urètre (les cystites ou inflammation de la vessie ne sont pas seulement d'origine infectieuse. Des calculs ou tumeurs peuvent aussi déclencher de tels symptômes).

Absences d'émission des urines - Causes possibles : obstruction urinaire, insuffisance rénale (l'arrêt de l'émission des urines (anurie) est toujours grave et le chien montre également des signes de maladie (abattement marqué).

Urines rouges - Causes possibles : maladie urinaire, génétique ou hémorragique (les urines contiennent du sang et prennent une couleur rouge indiquent une cause locale : affections urinaires ou génitales. Elles peuvent aussi indiquer une maladie hémorragique).

Urines foncées, orangées, rougeâtres - Causes possibles : Piroplasmose, anémie, intoxication, souffrance musculaire, maladie du foie.

Anomalies génitales

Écoulements génitaux - Causes possibles : chaleurs de la chienne, infection génitale (chez la chienne pendant la période des chaleurs des écoulements sanguins puis muqueux ne doivent pas inquiéter. Par contre en dehors de cette phase, ils peuvent témoigner d'une maladie génitale. Chez le mâle, la production d'un liquide d'aspect purulent met en cause une infection du fourreau : balanoposthite).

Anomalies respiratoires

Toux - Causes possibles : maladie pulmonaire ou cardiaque (consulter si une toux se répète ou dure même si le chien n'en paraît pas affecté).

Respiration difficile - Causes possibles : maladie pulmonaire, anémie sévère, lésion intra-thoracique (les difficultés respiratoires sont plus ou moins spectaculaires. Le chien peut-être essoufflé, agité ou anxieux. Il adopte une position particulière : couché sur le ventre et l'encolure tendue. Les mouvements respiratoires sont modifiés, amplifiés ou au contraire atténués. Dans les cas graves les muqueuses apparaissent grises ou bleutées, la privation d'oxygène est alors majeure).

Écoulement nasal, éternuements - Causes possibles : maladie des cavités nasales (dans le cas ou des éternuements accompagnent un écoulement des narines il peut s'agir de la présence d'un corps étranger irritant. Il faut alors consulter rapidement car celui-ci peut s'enfoncer profondément).

Problèmes oculaires

Oeil rouge, oeil fermé - Causes possibles : maladie de l'oeil (un oeil rouge désigne une inflammation du pourtour de l'oeil : les vaisseaux deviennent apparents. Un oeil fermé est un oeil douloureux).

Larmoiement, écoulement - Causes possibles : maladie de l'oeil, maladie du système nerveux : lésion du nerf facial (la production de larmes peut-être abondante en réaction à une inflammation oculaire).

Perte de transparence, changement de couleur et d'aspect - Causes possibles : maladie de l'oeil : cornée, cristallin ou rétine (si la lésion est peu étendue, la vision n'est pas totalement affectée. Les causes sont nombreuses et seul un examen ophtalmologique permettra de déterminer la structure atteinte).

Perte de vision, cécité - Causes possibles : maladie de l'oeil, maladie du système nerveux (l'aspect de l'oeil n'est souvent que peu modifié aussi la perte de la vision peut-elle passer inaperçue. Cependant, une dilatation de la pupille saura vous alerter).

Problèmes de peau et de pelage

Chute de poils, démangeaisons, boutons, croûtes, pellicules, nodules, ulcérations, rougeurs - Causes possibles : maladie dermatologique d'origine infectieuse, parasitaire, fongique, allergique, génétique, traumatique, comportementale... maladie endocrinienne, maladie immunitaire (L'aspect des lésions et leur localisation apportent des indications précieuses sur l'origine de la maladie. Une peau parsemée de lésions nauséabondes est signe d'infection ou de séborrhée : peau grasse).

Grosseur ou masse sous la peau - Causes possibles : abcès, granulome, kyste, tumeur bénigne ou maligne (les déformations ou grosseurs qui se développent au niveau du corps, même si elles ne semblent pas douloureuses doivent être examinées par un vétérinaire qui jugera de l'opportunité d'une intervention chirurgicale).

Source : Traité rustica du chien

Photos chiens par races

Vous aimez ? Merci de partager :